blog francecopywriter

Comment appréhender la qualité d’un texte ou d’un contenu de page internet ?

Comment peut-on définir un contenu ? Qu'est-ce que la qualité ?


Avec les mises à jour des algorithmes de Google (Panda, Pingouin, Humminbird, et bientôt Pigeon), la notion de contenu a largement évolué. D’ailleurs, Google Panda sanctionne les contenus de faible qualité, suroptimisés, n’apportant aucune information pertinente et intéressante aux internautes.


Par Audrey Schoettel


Dans le cas du contenu, on est en droit de se demander ce qu’est un contenu de qualité. Comment juger de la qualité d’un contenu ? Existe-t-il des critères que l’on peut appliquer à un contenu pour savoir s’il est ou non de qualité ? Comment produire du contenu de qualité ? Quels sont les éléments importants à mettre en avant pour la qualité de son contenu ? Existe-t-il un style particulier qui sert à apporter plus de qualité à un contenu ?

Toutes ces questions sont légitimes. Entre les critères, le style, et la qualité, comment trouver le ton juste pour exprimer ses idées et les transmettre de manière optimale à son auditorat ?

Nous allons étudier ensemble les critères des contenus que l’on classe comme étant de qualité, et nous verrons quelques outils pour vous aider à travailler votre style littéraire. Ce travail est un préliminaire. Il vous restera ensuite à travailler votre référencement naturel. Mais une chose après l’autre. Commençons par le contenu.

Voici quelques pistes pour vous aider à mieux appréhender la qualité d’un texte ou d’un contenu.



Le contenu, une qualité pour éviter le référencement surnaturel !

La notion de qualité aux yeux du lecteur reste plutôt subjective. En revanche, selon les critères de Google, il est possible de poser des règles de rédaction en travaillant de manière structurée et quasi scolaire.

Quelques éléments de base sont indispensables pour rédiger du contenu de qualité (toujours selon les critères du célèbre moteur de recherche). Les critères retenus sont également destinés à améliorer la lecture sur écran, en apportant des informations intéressantes aux yeux des lecteurs.

Un contenu de qualité est un texte riche en vocabulaire

Pour rédiger un texte riche, il est nécessaire de travailler en amont : il faut mettre en place un rapport de champs sémantiques. Ces mots, un peu barbares, sont très simples en définitive. Le champ sémantique est une liste de mots liés de près ou de loin à votre sujet.

Dans un premier temps, établissez la liste des mots que vous connaissez. Très souvent, il s’agit de vos mots-clés.

Dans un second temps, cherchez les synonymes de vos mots-clés. Puis cherchez des expressions ou des proverbes en lien avec vos mots-clés. Ces éléments formeront votre base de travail et vous permettront d’enrichir votre contenu pour en faire un contenu de qualité.

Ce travail peut vous paraître rébarbatif et inutile, mais ce n’est pas le cas. Non seulement, cette étape préliminaire est essentielle pour vous approprier le sujet que vous devez traiter, mais en plus, il s’agit de la première phase de recherche. En tant que rédacteur web, c’est aussi le moment de comprendre les termes à employer. Inutile de vous précipiter sur internet pour voir ce que les autres ont écrit sur le sujet. Cela risque de vous embrouiller l’esprit et vous pourriez perdre de vue votre objectif : produire un texte unique et original.

Il est important de choisir ses mots avec précision. Plus vous apporterez du détail et de la minutie dans vos propos, plus votre contenu sera riche. On parlera alors de contenu pertinent et intéressant.

Pour vous aider, voici un petit exemple concret :

champs-semantiques-redacteur-web-contenu-de-qualite

Sous la forme d’une mindmap, voici un exemple très succinct d’un champ sémantique basé sur les mots : rédacteur web

Idée reçue

Un texte court n’est pas nécessairement facile à lire.

La lecture sur écran nécessite une structure pour être facilitée. Des titres en gras et en taille plus grande, des typographies adaptées, et des formulations précises sont plus faciles à lire que des phrases courtes avec des mots vides de sens. De plus, la mémoire imprime moins bien les textes en style télégraphique ou insipides.

Une lecture facile et bien structurée

Pour écrire et pour lire rapidement un contenu, il faut respecter une hiérarchie. Cela vous rappelle-t-il quelque chose ? Construction d’un plan, développement, illustration par des exemples concrets et accessibles, synthèse, conclusion. Eh oui, nous revoilà sur les bancs de l’école. C’est ainsi que nous sommes formatés, que nous cherchons dans un texte que nous lisons les éléments clés pour en comprendre le sens et retenir les idées principales. En rédaction web, le même principe est appliqué.

Il faut établir un plan précis — avec des parties (comptez deux parties au minimum) —, une introduction et une conclusion. Pensez à ajouter à votre contenu des éléments visuels (images, illustrations, infographie, vidéo)

Ce sont autant d’éléments qui simplifient la lecture et permettent de retenir l’internaute sur votre page.

Astuce

En phase de corrections et relecture de votre contenu, traquez les redondances, les répétitions, les pléonasmes, et les termes imprécis.

Contenu de qualité et SEO…

Le SEO est un élément travaillé avant même d’entamer la rédaction à proprement parler. Vous avez choisi un sujet, et les mots-clés qui s’y rattachent. Cette étape préalable sert déjà votre référencement naturel. Par la définition précise de ces éléments, vous avez déjà posé les bases du référencement de votre texte. Mais ce n’est pas tout. Un mot-clé, un sujet et un texte ne forment pas, à eux seuls, le référencement naturel.

Le SEO est un travail de fourmi, qui représente l’addition de plusieurs petites choses : la taille de l’image, la vitesse de chargement de la page et de l’image, la pertinence des liens sortants, etc. En définitive, le SEO est un savant mélange entre contexte et aspect technique…

Voyons ensemble quelques aspects du contexte uniquement. Je laisse le soin à votre référenceur d’optimiser la partie technique…

Stratégie de contenu : quand les mots rencontrent le projet

Dans l’idéal, aucun texte ne doit être produit en dehors d’une stratégie de contenu. Dans l’idéal… mais malheureusement, dans de nombreuses entreprises, la production de contenu est laissée un peu au hasard, au gré des envies et des passions sans vraiment avoir un plan de bataille.

La stratégie de contenu est une base indispensable pour communiquer. Non seulement elle permet de cadrer avec précision les messages, mais aussi de planifier des sujets de fond pour accentuer le référencement naturel. Il y a de nombreux moyens de travailler le SEO, même si certaines alliances de moyens sont plus délicates que d’autres. Vous avez à votre disposition des armes pour très affûtées qui vous permettent de créer le buzz et de dépasser vos concurrents. Tous ces éléments servent, bien entendu, indirectement votre chiffre d’affaires.

Pour construire une stratégie, il faut se poser de nombreuses questions, et étudiez quelques paramètres importants. Pour une vision plus détaillée de la stratégie de contenu, je vous invite à lire un autre article, disponible dans le blog d’Alexandre (Miss SEO Girl) concernant la stratégie de contenu.

Les mots sont une force qu’il faut mettre à profit de l’entreprise. Définissez clairement votre message, vos produits, vos services, et présentez-les de manière cohérente et toujours identique. La stratégie de contenu permet de produire du contenu de qualité, d’améliorer l’image de marque, d’établir des plannings, et de gérer bien mieux les crises. Grâce à votre stratégie de contenu complète et ajustée régulièrement, vous pouvez produire des contenus riches et variés tout en véhiculant la philosophie de votre entreprise.

Cet aspect sérieux transparaît dans vos contenus et alimente votre qualité. La cohérence entre les sujets traités, la ligne directrice de vos textes sont autant d’éléments subjectifs qui permettent aux lecteurs de juger de la qualité de vos écrits.

Répondre aux intentions de recherches plutôt qu’à de simples mot-clés

intentions-seo-contenu-qualité

Misez sur l’avenir, misez que la rédaction par intention

La tendance à changer depuis quelques années. En 2008, le référencement naturel était le but à atteindre à tout prix. Mais aujourd’hui, la donne a changé. Il faut désormais penser « utilisateurs » et plus uniquement référencement naturel. En 2015, le contenu va prendre encore plus de place dans les sites internet. Google est une machine extrêmement gourmande. Son appétit est sans limites, et pour cause, c’est la faute des rédacteurs web ! À force de lui apporter du contenu riche, intéressant et qui interpelle le lecteur, les requêtes dans les moteurs de recherche ont littéralement explosé.

La grande tendance en terme de SEO et de contenu pour l’année prochaine se place dans l’intention. Cela peut paraître nébuleux, mais il n’en est rien. L’intention, au sens de Google, est de vous apporter ce dont vous avez besoin avant même que vous n’en ayez conscience. Comment une telle prouesse est-elle possible de la part d’une machine ?

Aucune intelligence artificielle ne dirige Google, en revanche, il représente une gigantesque base de données rassemblant les habitudes, les envies, et les vies de presque toutes les personnes de la planète. Grâce à ces profils, Google est capable de savoir où vous en êtes dans votre vie. Il peut donc anticiper certaines actions (et certaines questions) avant même que vous ne souhaitiez les faire.

Prenons un exemple concret pour bien comprendre l’intention

Vous êtes une femme active de 35 ans, en couple avec un enfant, faisant de la gym le lundi soir. La semaine dernière, grâce à votre smartphone, vous avez appelé un médecin, car vous ne vous sentiez pas bien. Après un rendez-vous où vous avez patienté 45 minutes (Google le sait puisque votre téléphone a été localisé à l’adresse du médecin pendant ce temps), vous vous rendez à la pharmacie pour prendre des médicaments et vous payez votre surplus avec votre application de payement sans contact (toujours avec votre mobile). En rentrant, vous passez à la pompe à essence, car le voyant de la réserve s’est allumé. Vous payez en carte bancaire. En rentrant, vous vous installez à votre ordinateur, vous enterez ces dépenses dans votre logiciel en ligne.

Dimanche soir suivant, vous recevez un message sur votre téléphone, de la part de Google :

J’espère que vous vous sentez mieux, Marie. Voici votre planning pour lundi : Réunion à l’école de Jules à 18 h. Pensez à ajouter de l’essence dans votre auto. Si vous le souhaitez, je peux envoyer un mail à vos amies, en évoquant la raison de votre absence à votre cours de gym. 

L’intention de recherche est basée sur le même principe. À l’aide de votre réseau social, de votre smartphone, de votre historique de navigation, de vos habitudes et de votre profil, Google est capable de vous ranger dans une case. Ce classement lui permettra de vous proposer des contenus aléatoires, mais de qualité en lien avec tous ces paramètres.

La notion de qualité ne sera plus simplement basée sur les mots-clés et le sujet lié à votre activité, mais bien à une cible précise, des réponses à des questions et une écriture fluide et facile à lire sur écran (y compris les tablettes et les smartphones).

D’où l’importance d’avoir une bonne stratégie de contenu en place pour répondre à ces changements et les anticiper.

Essayer un test de lisibilité sur un contenu de qualité… juste une fois…

Un test de lisibilité est un avant tout un outil. Il reste intéressant dans le sens où il donne un premier point de repère. Vous pouvez parfaitement choisir de ne pas vous en servir, mais l’être humain a besoin de se rassurer, car la notion de qualité est subjective.

Le test de lisibilité est basé sur des critères précis de lecture et des études linguistiques. Sont notamment pris en compte, la longueur des phrases, et le nombre de mots de plus de 6 caractères.

Ces tests sont réalisables sur des contenus dans différentes langues : français, anglais, allemand, grec, suédois, etc.

Chaque texte étudié se voit attribuer une note. Pour comprendre la note, il faut se référer à un tableau.

Par exemple, le texte que vous venez de lire (et si vous êtes arrivé jusqu’ici, c’est que je n’ai pas été inintéressante !) a été noté : 50. Selon la table de lecture de la formule Lix (ou Laesbarhedsindex — café offert à celle ou celui qui le prononcera du premier coup sans bafouiller), on obtient :

NoteAppréciation
0 - 24Très facile
25 - 34Facile
35 - 44normal
45 - 54difficile
55 +très difficile

Il faut rester tout de même très prudent dans l’utilisation de ces tests de lisibilité. Vous pouvez constater que ce texte est placé dans la catégorie difficile. Mais il est possible de détourner légèrement la note en incluant régulièrement quelques adverbes dans les phrases. Les adverbes ont tendance à alourdir les phrases, jusqu’à, parfois, les rendre indigestes.

Selon l’indice Gunning Fog (de son créateur Robert Gunning), il suffit de faire un petit calcul pour obtenir un résultat. Pour notre texte : 12,02, ce qui correspond, selon la grille suivante :

IndiceType d'écrit
8 - 9Littérature junior et ado, Paris Match, Elle
10 - 11Télérama, Libération
14 - 15Marcel Proust, Le monde Diplomatique, l'Express
16 - 17Rapports parlementaires
17 - 18Articles universitaires d'Oliver Ertzscheid
22 +Directives européennes

Ce texte se place donc, courageusement entre Libération et l’Express… Étonnement, ce tableau ne donne pas de référence entre 12 et 14…

La chasse aux clichés et au style tout en lourdeur

Cette dernière partie rejoint le paragraphe juste traité ci-dessus. Même si je vous ai mis en garde contre les « outils » de notation des contenus, vous pouvez vous en servir pour alléger votre style, le modifier et l’améliorer. Si vous sentez que vos mots et vos phrases peinent à sortir ou sont compliqués à la relecture, appuyez-vous sur l’épaule solide et forte d’un outil.

Prenez comme exemple les clichés. Très souvent, ils passent inaperçus dans notre quotidien, tandis que d’autres sont tellement énormes qu’ils vous empêchent de voir la lune !

Je vous propose d’essayer le détecteur de clichés. Rassurez-vous, ce n’est pas douloureux, pas la seconde fois en tout cas haha !

detecteur-de-cliches-francecopywriter

Testez votre texte en le passant au détecteur de clichés !

C’est amusant et original. Pour détecter quelques incohérences ou lourdeurs dans le texte, lancez l’analyse sur les mots à tout faire. Cette analyse met en évidence l’utilisation des mots simples (et – ou – a – elle – mais, etc.). Parfois, il est possible d’alléger son texte et de l’enrichir en retravaillant la phrase et en supprimant le plus possible les mots à tout faire. Cet allégement peut faciliter grandement la lecture, surtout si elle est sur écran.

Ce outil peut également servir à ajuster le contenu…

Conclusion sur la notion de qualité d’un contenu

La qualité d’un contenu est une notion subjective, laissée à l’appréciation de chaque lecteur. Concernant Google, c’est une tout autre histoire.


Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Si vous avez aimé cet article, que vous avez appris quelque chose, partagez ! N'hésitez pas à cliquer sur les boutons Facebook, Twitter ou Google +. Les plus téméraires d'entre vous, peuvent également suivre les flux RSS.

A propos de l'auteur : Audrey Schoettel
Rédactrice web indépendante à La Rochelle Audrey Schoettel gère
Francecopywriter une agence web éditoriale. Les stratégies de contenu et les chartes éditoriales entrent dans ses compétences.
Elle travaille le contenu rédactionnel selon plusieurs méthodes combinées (champs lexicaux , pyramide inversée, 3 points, etc.)

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (3)
  • |

    Bonjour,

    L’encadré « Idée reçus » a quelquechose d’étonnant… l’orthographe peut-être…

    J’aurais plutôt opté pour « Idée reçue », mais bon, je ne suis pas professionnel.

    Sinon, vous embauchez ??

    Merci !

    Répondre Ecrit il y a 3 années.

    • |

      STAFF

      Message reçu 🙂

      En effet, une petite coquille s’est sournoisement glissée dans ce long texte. Comme l’adage le dit si bien : le cordonnier est souvent le plus mal chaussé. Toutefois, l’anomalie a bien été détectée et corrigée.

      À l’avenir, si vous détectez des coquilles de ce type, vous êtes invité à nous laisser un message depuis le formulaire de contact. Une rubrique a spécialement été créée.

      Merci pour votre perspicacité.

      Répondre Ecrit il y a 3 années.

      • |

        Bonsoir,

        Merci pour votre réponse rapide !

        Je suis très intéressé par votre travail et souhaiterais savoir comment devenir un de vos collaborateurs.

        Je possède des qualités rédactionnelles reconnues (je ne peux en écrire plus, mais la rédaction d’écrit formels occupe une place essentielle dans mon emploi de cadre). Je suis en mesure de m’adapter à tout style d’écrit…

        Est-ce envisageable ?

        Je vous remercie par avance pour les informations dont vous pourriez me faire part.

        Cordialement.

        Répondre Ecrit il y a 3 années.

Laisser un commentaire
Prendre connaissance de la Charte de modération
Comment rédiger mon commentaire en Markdownn

Charte de modération Francecopywriter.fr

Francecopywriter.fr est une entreprise individuelle de services de rédaction de contenu sur différents supports, dont le web. Inscrite à l’INSEE sous le numéro SIREN 512 701 814 en date du 15 novembre 2013. Domiciliée 4 bis rue de Chavanier, 17220 Saint Médard d’Aunis.

Cette charte de modération a pour but de définir les règles d’usage appliquées à la publication de commentaires sur le site Francecopywriter.fr

Avant propos

Les commentaires des articles sont accessibles à tous les inscrits sur le site Francecopywriter.fr. Il est à noter que certains articles peuvent être fermés aux commentaires sur décision de l’administrateur.

Cet espace est un lieu d’expression et d’avis personnels des internautes. Merci de respecter la liberté de chacun. La politesse et la courtoisie sont des éléments essentiels dans toute discussion.

Modalités de modération

Nous vous invitons à ne jamais :

  • divulguer votre vrai nom, votre adresse, ou vos coordonnées téléphoniques dans les commentaires
  • rédiger vos commentaires en langage SMS
  • éviter autant que possible l’écriture en majuscules qui s’apparente à des cris et des hurlements agressifs.
Suppression des commentaires

Tous les messages publicitaires, commerciaux, promotionnels ou marketing seront systématiquement supprimés.

Les messages contenant les caractéristiques suivantes sont obligatoirement supprimés, car contraire aux dispositions prévues par la loi :

  • incitation à la haine raciale
  • propos racistes, antisémites, et xénophobes
  • négation des crimes contre l’Humanité, et génocides reconnus
  • apologie des crimes de guerre et/ou de terrorisme
  • propos homophobes et sexistes
  • diffamation ou injures envers les autres internautes ou d’une tierce personne
  • atteinte à la vie privée ou à la présomption d’innocence
  • usurpation d’identité
  • non respect des droits d’auteur
  • non respect de la propriété intellectuelle
  • incitation à commettre des crimes ou des délits
  • apologie de stupéfiants
  • appel au meurtre
  • incitation au suicide
  • attaque à l’intégrité d’une personne
  • promotion d’une organisation considérée comme sectaire

La rédaction de Francecopywriter se réserve le droit de refuser un commentaire et de le supprimer dans les cas suivants :

  • commentaire hors sujet
  • commentaire grossier, injurieux ou agressif
  • règlement de compte entre internautes
  • attaques nominatives envers un ou plusieurs rédacteurs de Francecopywriter
  • critique de la modération (vous pouvez nous contacter ici en cas de désaccord)
  • messages publicitaires
  • commentaire irrespectueux envers une personne

Dans le cas d’un nonrespect des règles de cette charte, des sanctions peuvent prises à l’encontre de l’internaute concerné. Un avertissement lui est envoyé de la part de Francecopywriter. Si celuici n’est pas pris en compte dans les plus brefs délais, le compte utilisateur de l’internaute sera suspendu.

Nous invitons les internautes à nous signaler tout commentaire non conforme aux règles de la charte de modération.

La modération des commentaires s’effectue très régulièrement. Notre service de modération répond rapidement, dans la mesure du possible, dans un délai maximum de 48 heures. Vos commentaires sont soumis à lecture avant publication.

Utilisation de Markdown

L'éditeur Markdown vous permet d'écrire en HTML ou Markdown tout en générant un aperçu en temps réel

Vous avez accès à une barre d'outils qui vous permet de changer les styles de texte, d'ajouter des liens, des images, des blocs de citation et des listes sans avoir à écrire une seule ligne de code.

L'éditeur fournit une coloration syntaxique pour le HTML ou le Markdown et vous pouvez même passer en mode plein écran afin de travailler en toute quietude sur votre contenu.

Recherche

Recherche